Presque 5000 bornes au compteur. A vol d'oiseau La Chine est moins loin. Par la route, C'est une autre affaire.

2 jours pour arriver à Astrackhan. Gros vent de face. dur. En vélo, je ferais du sur place.

Bientot il ne faudra pas oublier l'eau et les réserves d'essence. Depuis 400 km c'est une steppe à tendance semi désertique. Les pommettes saillantes et les yeux bridés ont fait leur apparition.

Il fait chaud. le blouson moto et le jeans renforcé au kevlar sont seulement supportables quand je roule. Mais indispensables. Les mouches aiment bien la visière de mon casque et quand vraiment je n'y vois plus rien je dois m'arrèter et passer un coup de flotte.

Mongolie 076

Je croyais naivement réussir à décoder le cyrillique mais non. Traverser une grande ville me prend du coup un temps fou. 2 jeunes motards, Victor et Yann, m'ont mis sur La bonne route à Rustoc na Donu sinon j'y serais encore.

J' ai jeté un coup d'oeil sur la carte des jours à venir et je commence à comprendre à quelle sauce je vais me faire essorer. Ca va être chaud, trés chaud.
La vidange attendra Atyrau.

J'envoie ce message de mon mobile. Tous les messages que je reçois me font extrèmement plaisir. Je ne peux pas répondre à tous. Tout est compliqué. Le fait de voyager seul rend toutes mes pauses plus délicates et longues : "enlever les gants, le casque, La sacoche de réservoir, le blouson, attacher le casque, bloquer La roue avant, ouvrir les valoches alu, ne rien paumer, boire un coup car tout ça m' a fait perdre un demi litre...plus l'opération inverse sous le mème soleil de plomb, pendant que l'eau bue passe dans mon blouson hamam..." J'exagère à peine. Par contre, qd je remets les gaz, sentir La fraicheur de toute cette sueur qui s'évapore doucement. quel plaisir ! Mais elle part trop vite laissant seule et désespérée la petite pomme vapeur (moi en l'occurence).

Jusque là, les routes sont bonnes pour une moto trail (en voiture, ce serait un peu différent).

Je viens de me manger un morceau d'agneau au bord de la route... Nanard ! Ne viens jamais à Astrackhan, tu ne repartirais plus. Personne ne peut prétendre tout savoir de La saveur de l'agneau s'il ne l'a pas mangé ici, et je m'y connais un peu en mouton.

Mongolie 083

Demain, je traverse la Volga et, si Dieu veut, j'entame le Kazakhstan. Gloups...Que diable allait il faire dans cette galère ?

Mongolie 090

Pas de photos pour cette fois, mon tel portable n'est pas d'accord.

wo gaosinng ni sié wo, yo nide mongu visa. hen hao.