J-10

Un peu d'eau a passé sous les ponts depuis les premiers essais de valises métalliques acier (boites de cartouches de l'armée américaine). 9 kg chacune. entre temps, des valises en Aluminium ont vu le jour, construites en Chine à l'occasion d'un court séjour, avec l'aide d' un petit artisan, par -10°, au chalumeau, sur un trottoir de Fushun (Liaoning), destination théorique finale. J'aimerais bien lui rendre visite dans deux mois pour lui montrer ce que sont devenues les deux boites qu'il m'a soudées, sans qu'il ait trop bien compris à quoi elles allaient servir. 4 kg chacune. Pour info, 25 euros les deux valises, cela valait le coup de se peler un peu quand on sait qu'une paire de valoches Zega avec chassis tubulaire et serrures se balladent autour de 1000 euros.

Pas mal de petites modif ont également été portées à la moto (la même, fidèle au poste, depuis le tour de l'Afrique de l'ouest à l'automne 2007) : Changement des ressorts de fourche avant, mise en place d'un amortisseur arrière Ohlins, installation de petites cales métalliques à deux endroits hautement stratégiques (conseil provenant de Fred, voyageur au long cours sur la même moto www.eurasiamoto.fr ), fabrication d'un chassis pour supporter les valises alu, aménagement de la béquille afin qu'elle ne s'enfonce pas dans le sable ou la boue, installation d'un coupe circuit sur le système d'éclairage, changement de la Batterie, réglage de la poignée d'embrayage, changement des clignotants, percement d'une petite trappe dans le sabot moteur pour faciliter la vidange, bricolage d'une prise pour pouvoir brancher le petit GPS de l'ULM en Mongolie, fabrication d'un carter pour le réservoir de looquid de frein arrière, petit support en bois vissé à l'arrière pour faciliter l'emport des deux pneus de rechange... Bref, la moto est dorénavant comme "roulée sous les aisselles" si je puis me permettre....

Et pas que les miennes d'ailleurs...(voilà ce que c'est que de s'embarquer dans des métaphores malheureuses)

Didier, mon voisin (et néanmoins ami), fondu de mécanique moto m'a beaucoup aidé pour toutes ces opérations, sous l'oeil compréhensif de son amie Céline. Je dis compréhensif car mine de rien, tout cela a pris un peu de temps. Lucas, précis et minutieux a su trouver quelques astuces électriques et les réaliser. Nicolas a daigné s'asseoir sur la chose pour vérifier que les valises alu ne gênent pas pour atteindre les cale-pieds.

Je suis presque prêt. Quelques bricoles restent en suspens mais le gros est fait. Un essai s'impose dans les prochains jours, avec toute la charge, valises alu, pneus de rechange, sac, sacoche de réservoir, etc afin de vérifier le comportement de la moto. Petit risque de guidonnage au dela de 100km/h. A voir.

Pour avoir surfé sur le net en quête de récits de voyage dans les même zones, j'ai pu recueillir quelques informations fraiches et croustillantes. A part les contrôles véreux de la police Russe, les routes apocalyptiques du Kazakhstan , l'absence totale de routes, ponts, pancartes, et autres menus détails en Mongolie, la petite délinquance omniprésente à Ulan Bator, le passage de la frontière chinoise, le sable mou dans le désert de gobi, tout le reste devrait bien se passer.

Que du bonheur en perspective! si si.  Je suis donc impatient de partir. Au fur et à mesure que le départ se rapproche ce voyage me parait soit complètement irréel, soit d'une réalité brulante.

En fait, j'en ai envie et besoin.

021

028